2drapeauxBonjour chers visiteurs,

Pour commémorer l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917, le musée du Génie propose une exposition de septembre à décembre 2017 sur un thème peu traité, la présence des troupes américaines à Angers et dans sa région. L’Anjou a connu à la fin du premier conflit mondial une forte présence de soldats venus d’Outre-Atlantique. Des centres de formations, des régiments et un hôpital se sont ainsi installés pour trois ans et soixante-dix mille soldats sont passés par la région.

Venez découvrir  le choc culturel produit par l’arrivée des Américains sur le sol Angevin ; la confrontation entre la vie au front et la vie à « l’arrière » qui étaient intrinsèquement liées et l’épreuve physique et mentale des soldats et des familles restées à Angers.

En partenariat avec la ville d’Angers et le Musée du Génie militaire américain

Publicités

À propos

En 1917, sur ordre du Président Woodrow Wilson, les troupes américaines débarquent en France dans le port de Saint Nazaire. Afin de rejoindre le front occidental, la plupart des Américains s’arrêtent en Anjou durant quelques semaines dans le but de se former ou de se soigner. C’est le cas dans la ville d’Angers, où il est possible d’identifier trois unités sédentaires : l’hôpital de Mongazon, la caserne Desjardins qui accueille le 116e Génie américain et la caserne Langlois, aujourd’hui appelée caserne Verneau, accueillant le 6e Régiment du Génie.  ajouter une autre page.

Pour plus d’informations, cliquez sur les liens ci-dessous :

L’HÔPITAL DE MONGAZON

LES RELATIONS AVEC LE FRONT

LE CHOC DES CULTURES

LA MÉMOIRE DE LA PRÉSENCE AMÉRICAINE EN ANJOU

Contact

 

Conservateur : 02 41 24 85 05

Accueil du Musée : 02 41 24 83 16